Rechercher
  • HBC Neuchâtel

"Cette situation est temporaire - bientôt nous nous reverrons sur et en bordure du terrain"


Nom Marc-André Burdet

Âge (bientôt) 44 ans

Travail Secrétaire municipal de la commune du Chenit (VD)

Fonction caissier, membre du comité

Loisirs convialite, ski, gastronomie

Contact ma.burdet@chenit.ch


Depuis cette saison, Marc-André Burdet fait partie de notre comité en tant que caissier - une saison bien particulière avec une nouvelle interruption des activités (matchs, entraînements et autres) survenue cet automne.


Tu as rejoint le comité du club fin septembre, quelles ont été tes motivations?


En premier lieu, donner un coup de main au club dans lequel mon fils prend beaucoup de plaisir. Je ne vaux certainement pas grand-chose sur un terrain de handball, mais la gestion administrative d’une société est quelque chose que je connais bien. J’ai l’occasion de participer à divers autres comités dans mes fonctions professionnelles.


Comment se sont passés les premiers mois dans ta fonction de caissier?


La prise de fonction s’est déroulée à merveille. La transition avec mon prédécesseur Jérémy s’est super bien passée. Je sais que je peux encore compter sur lui pour les aspects de gestion des licences et c’est précieux! Le seul bémol, c’est le COVID. Nous n’avons pas la possibilité de nous réunir comme nous le voulons et je regrette que les activités du club soient quasiment à l’arrêt. Je pense que tous nos membres, de nos juniors aux coachs, en souffrent.


Quelles ont été tes premières tâches?


Les premières tâches ont été de me plonger dans les finances et gérer la transition entre Jérémy et moi. Nous arrivons au bout. Il a fallu aussi discuter d’une éventuelle reprise des activités durant l’automne, mais hélas, le COVID nous joue de vilains tours…


Dans la situation actuelle, la question est évidente : comment se porte le club financièrement?


La situation financière du club est stable. Le défi absolument prioritaire et de fidéliser nos membres actifs, comme nos juniors, car avant de travailler sur les coûts, nous devons soigner nos recettes. Le message que je souhaite faire passer est qu’il ne faut pas perdre de vue que cette situation est temporaire. Bientôt, les activités pourront reprendre et nous serons tous ravis de nous retrouver sur ou en bordure de terrain. Serrons les dents d’ici là et prenons soins de nous.


Quels sont, selon toi, les atouts et faiblesse d’un club comme le nôtre dans la situation actuelle?


La force, c’est facile : c'est l’aspect familial… Il faut entretenir ce côté-là, car je sais que c’est apprécié par tous les membres.

D'un autre côté, le nombre de volontaires souhaitant donner un coup de main est limité. C’est l’occasion de faire passer un message auprès de nos joueurs confirmés et de leurs parents : nous avons besoin de vos forces vives pour aider le comité ainsi que les personnes déjà engagées. N’hésitez pas à vous annoncer, vous servirez également d’exemple pour les plus petits! C’est grâce à ça que l’esprit du club survivra.


Est-ce que tu as été déjà engagé dans un autre club sportif ?


Je n’ai jamais été engagé dans d’autres clubs sportifs, mais je suis très actif dans le milieu associatif. J’avoue que je me suis remis un peu au sport et que le handball, que j’ai découvert au travers de mon fils, me plaît énormément, même si je n’ai pas le niveau pour jouer avec les hommes. En plus, mon fils cadet de 6 ans, s’est également passionné pour ce sport et attend avec impatience d’intégrer les minis!


Quels sont tes souhaits/vœux pour 2021?

Une reprise de nos activités à plein régime le plus vite possible!



Merci Marc-André!

138 vues0 commentaire